Le corps instrument…

By jeangeoffroy • Non classé • 1 jan 2016

FEVRIER

wall-light-grame3

2 – 4 Février

Light Wall System : le corps instrument… 
Light Music, de Thierry de Mey, a permis l’émergence d’un environnement logiciel nouveau avec une interface permettant une composition scénogra- phique, croisant différentes expressions artistiques avec le mouvement : arts visuels, design, musique, danse.
À partir de ce cadre artistique et technologique, l’objectif de ce laboratoire est de créer des situations fondées sur les arts sonores et visuels en cherchant à définir un concept artistique inédit. Il s’agit avant tout de jouer, au sens propre du terme, de façon intuitive et innée dans la lumière, et jouer des sons comme l’on pourrait peindre sur une toile avec ses mains. Jean Geoffroy
objectifs
Découvrir des processus de captation et d’écriture numérique pour le geste. S’approprier l’espace de jeu, repenser l’espace de la scène et la place de l’interprète.
Jouer de la lumière comme l’on joue
d’un instrument, sculpter le son.
Créer des petites formes par l’amplification sonore du mouvement et de ses émotions. Donner du sens à un projet qui intègre cet outil pédagogique.
contenus
Light Music et l’interface Light Wall System, qui en est une déclinaison « allégée », feront l’objet d’un travail d’appropriation, d’interprétation, puis d’écriture pour le geste et sa transmission. Ce processus inclura
six moments : latéralisation, spatialisation, granulation, partition, rémanence
du mouvement, silence. Des pièces écrites par Thierry De Mey serviront la réflexion.
intervenants :
Jean Geoffroy et Christophe Lebreton
Soliste international, Jean Geoffroy a su depuis 30 ans créer son propre parcours de musicien chercheur. Invité dans les plus grands festivals à travers le monde, il mène en parallèle son travail de pédagogue au CNSMD de Lyon. En 2004, il crée Light Music de Thierry de Mey.
Depuis, il ne cesse d’approfondir la relation geste-son et plus généralement la question de la place de l’interprète aujourd’hui. Christophe Lebreton est musicien
et scientifique de formation.
Il intègre l’équipe de Grame en 1989.
Il travaille pour la recherche et le développement d’outils d’aide à la création, tout en se confrontant quotidiennement aux réalités et à la diversité des productions contemporaines. Depuis 2003, il travaille plus particulièrement sur la captation
du geste et la scène augmentée.
Tous deux ont conçu et développé Light Wall System, production Grame.
————————————————

10 – 12 Février Rome

Jean1 AS06 - copie 2

Résidence autour du SkinAct en partenariat avec le Centre de Recherche Musicale de Rome et Michelangelo Lupone

————————————————

24 – 26 Février Valencia

Valencia Académie (Espagne)

Rencontre master-class et conférences autour du geste dans la création artistique

JANVIER

pasted1

7 – 8 Janvier

Récital Marimba aux Heures Musicales de la Pommeraye

J.S Bach – Keiko Abé – Paul Smadbeck avec la participation de Béatrice Répécaud et Yvon Robillard

————————————————

13 – 15 Janvier

NexeDuet académie Cullera (Espagne)

Master-class et conférences sur la place de l’interprète

————————————————

IMG_0891

19 – 22 Janvier

Festival de Bjelovar (Croatie)

Rencontre de différentes écoles Européennes et participation de la classe du CNSMD de Lyon avec le Chibal Trio.                   Conférences et master-class –

————————————————

23 – 26 Janvier

Laboratoire Scène recherchE de Lyon et la classe de Musique à l’Image de Gilles Alonzo

Le Cuirassé Potemkin.

————————————————

IMG_1107

27 Janvier – 20h

Récital J.S Bach et Musique Japonaise avec la participation de la classe de percussion du CRD Val Maubuée.                   Auditorium Jean Cocteau Cours de Roches à Noisiel

RER A Gare Noisiel

————————————————

DECEMBRE

13 – 15 Décembre

Résidence Light Wall System aux Percussions de Strasbourg dans le cadre de notre convention avec le Grame (Centre National de Création Musicale) avec Christophe Lebreton

NOVEMBRE
light-man

Du 2 au 5 novembre au Centre de Recherche Musicale Rome :

Séminaire de présentation et développement du Light Wall System, dispositif de captation du geste issue de l’interface crée et développée par Christophe Lebreton pour la pièce Light Music de Thierry de Mey.

Outil de création et pédagogique par excellence, une façon de se ré-approprier le son par le geste.

wall-light-grame3

LIGHT WALL SYSTEM

MOTION, SOUND AND VIDEO AROUND «LIGHT MUSIC»

JEAN GEOFFROY & CHRISTOPHE LEBRETON
Light Music , Production : Grame, national center for musical creation/Lyon
Co-production with Charleroi/Danses, Centre chorégraphique de la Communauté française and in collaboration with Gmem, national center for musical creation /Marseille.
(First performance Musiques en Scène Biennale – Lyon/March 2004)
GRAME CNCM

«Playing Light Music» is to rediscover oneself, to relearn simple movements in all their power and, above all, their fragility.
Hand gestures, body movements, a line or a curve can say it all.
A rustle, a breath, and everything falls into place; beating of the torn heart.
«Threads drawn out» into «in nities», from «chaos» to the «dancing stars» as they rise, a single possible end: «Silence must be». Like an echo of our anxieties, our doubts…
J. Geoffroy

«Light Music», production musicale multimedia et interactive conçue par le compositeur Thierry de Mey, développée et produit par Grame (Lyon) et Charleroi-danses (Bruxelles) continue d’être présentée
avec succès dans le monde entier. En effet, de 2004 (création) à 2010 (captation de l’ultime version), Light Music n’a cessé d’évoluer et est ainsi devenue une référence à la fois en terme d’écriture, mais également de réalisation, utilisant pour cela toutes sortes d’interfaces et de systèmes de captation du geste, le tout dans un cadre artistique clair, qui a permis ces développements.
« Light Music » a permis l’émergence d’un environnement logiciel nouveau avec une interface permettant une composition scénographique, croisant différentes expressions artistiques avec le mouvement:arts visuels, design, musique, danse…
Depuis sa création en 2004, «Light Music», prenant en compte la puissance du geste, est également basée sur l’écriture d’un espace visuel et sonore d’une grande qualité poétique. Il s’agit d’une partition de gestes.
« Light Wall System » tout en reprenant les fonctionnalités de « Light Music » se présente comme une plateforme de création pluridisciplinaire fondée sur ces potentialités du geste. « Light Wall System » est au cœur du processus d’écriture numérique.

Ce workshop ne consiste pas en une «ré-écriture» de « Light Music », mais, à partir de ce cadre artistique et technologique, l’objectif est de créer de nouvelles situations fondées sur les arts sonores et visuels en cherchant à dé nir un nouveau concept artistique.
La base du projet est et doit rester, en tous les cas au début, intuitif, inné et lié au plaisir de la découverte… Il s’agit avant tout de réellement jouer, au sens propre du terme, dans la lumière, et, jouer des sons comme l’on pourrait peindre sur une toile avec ses mains.
Il faut garder également l’idée de l’instrument et de la scène, il ne s’agit pas simplement de jouer dans la lumière mais également d’apprivoiser un espace, et en l’occurrence la scène.

Si les sons présents sont ceux utilisé par Thierry de Mey, pour un premier travail et une approche immédiate de l’outil, il est important que les interprètes ou leurs professeurs puissent intégrer leurs propres sons, ce qui permettra de développer la dimension expérimentale et exploratoire de l’outil.
Wall Music System est ainsi une plateforme exible qui en fait un outil pédagogique évolutif lié à la création.

Récemment, de nouvelles productions à Grame avec des smartphones autour de l’environnement Faust (le premier concert de smartphones a eu lieu au cours de la Biennale Musiques en Scène 14), sont également liées à la capture et potentialité du gestes, ouvrant des perspectives inédites du fait de la dimension participative de l’événement.

wall-light-grrame6

«Light Music», musical and interactive multimedia production conceived by the composer Thierry de Mey, developed and produced by Grame (Grame/Lyon production & Charleroi-danses/Bruxelles) continues to be presented successfully around the world. Indeed, over the years this piece evolved from 2004 ( rst premiere) to 2010 ( lm- nalization), and has become a reference in terms of writing and implementation, using all sorts of interfaces, sensors, and motion capture systems, all in a clear artistic setting, which enabled these developments. This piece allowed the emergence of new software environment and new interface concerning the scenography composition, crossing different artistic expressions with the movement: dance, visuals arts, design, music…
Since 2004, when it was created, «Light Music» takes into consideration the power of gesture,
it is also based on the writing of a poetic visual and sound quality space. Light music is a gesture score.

« Light Wall System » while taking the Light Music features comes as a multidisciplinary creative platform based on the potential of gesture. « Light Wall System » takes place at the heart of digital writing process.
This workshop doesn’t consist in a « re-writing » of Light music, but, from this artistic and technologic frame, the goal is to create new situations based on visual and sounding arts and seeks to de ne a new artistic concept.
One important thing is that project basis is and must remain, in all cases, intuitive at rst, innate and related pleasure of discovery … It’s all about actually playing in the true sense of the term, in the light and, playing sounds like we could paint on a canvas with his hands.

To keep the idea of the instrument and the stage, it does not simply play into the light, but also to tame a space, and in this case the scene.
Also to talk about the exibility of the tool : an educational tool linked in the creation.
Although the preset sounds are those of Thierry de Mey, these sounds can be used for a rst work, on an immediate approach of the tool ; it is important that interpreters or their teachers can integrate their own sounds, it’s making it a real exploration tool.

Musiques en Scne 2006 -Grame -Lyon -France concert jean geoffroy, percussions et electronique 14 Mars 2006 Le Toboggan - DŽcines- ÒLight MusicÓ (2004) - 22Õ pour un chef solo, projections et dispositif interactif -Thierry De Mey, conception et musique -Jean Geoffroy, interprŽtation -Christophe Lebreton, conception dispositif interactif ,Production Grame, en collaboration avec le Gmem/Marseille ,Commande Gmem-Etat - RŽalisation musicale : Grame Mentions obligatoires et droits correspondants © Christian GANET / PHOTOGRAPHE 18, rue du Paillet F-69570 DARDILLY Tl:33(0)4 78 35 75 19 Fax:33(0)4 72 17 01 64 christian.ganet@wanadoo.fr

Ce workshop sera organisé autour de Christophe Lebreton (concepteur sonore qui a conçu l’interface de Light Music et les développements des capteurs) et de Jean Geoffroy.
Workshop ouvert aux artistes et étudiants de toutes disciplines: interprètes, compositeurs, danseurs, chorégraphes, concepteurs sonores…

 

WORKSHOP LIGHT WALL SYSTEM

This workshop will be organise around Christophe Lebreton (sound designer who create the Light Music interface, and sensor development) and Jean Geoffroy as interpret.
Workshop open to artists and students from any discipline : musicians, composers, dancers, choreographers, sound designers…

4 novembre 2016 ore 20.30 – Teatro Ruskaja, Accademia Nazionale di Danza Largo Arrigo VII, 5 – Roma R.S.V.P. info@crm-music.it t 06 45563595

Coup de foudre sur la côté d’Albâtre

25 novembre au Rayon Vert à St Valéry en Caux

Concert commenté de l’apport de l’électricité dans la création musicale jusqu’aux systèmes multimédias actuels

Musiques en Scne 2006 -Grame -Lyon -France concert jean geoffroy, percussions et electronique 14 Mars 2006 Le Toboggan - DŽcines- ÒLight MusicÓ (2004) - 22Õ pour un chef solo, projections et dispositif interactif -Thierry De Mey, conception et musique -Jean Geoffroy, interprŽtation -Christophe Lebreton, conception dispositif interactif ,Production Grame, en collaboration avec le Gmem/Marseille ,Commande Gmem-Etat - RŽalisation musicale : Grame Mentions obligatoires et droits correspondants © Christian GANET / PHOTOGRAPHE 18, rue du Paillet F-69570 DARDILLY Tl:33(0)4 78 35 75 19 Fax:33(0)4 72 17 01 64 christian.ganet@wanadoo.fr

 OCTOBRE
drum-machines-erikm-1

7 Octobre

Création de Drum’s Machine de et avec eRikm pour le festival Musica à la cité de la musique de Strasbourg.

Cette soirée sera également l’occasion d’entendre les étudiants de la classe d’électro acoustique de Tom Mays ainsi que quelques étudiants de la classe de percussion de Emmanuel Séjourné en « after »

————————————————

31

10 – 20 Octobre

Concerts Gesture 1 & 2 Université de Hanyang (Séoul)

Dans le cadre des années France-Corée deux concerts autour de la notion de geste dans l’écriture avec des oeuvres de Philippe Hurel, Thierry de Mey, Mengneng Lee, Adrien Trybucki, Michele Tadini par l’ensemble du CREAMA direction Jean Geoffroy

Gesture # le 18 octobre

– Michele Tadini : Through ages – violin & électronic

– Gil Hyoung Kwon & C . Lebreton : Elements

Pièce pour tambour sur cadre et électronique  

– Thierry De Mey : April Suite percussions quintet  

(2008 – 25’) par  5 étudiants coréens préparés et dirigés par Jean Geoffroy
Commande Grame-Ministère de la Culture, avec le soutien du Centre Wallonie-Bruxelles, à l’attention de l’Ensemble des Percussions Claviers de Lyon 

– Hyansook Song electro acoustic piece with instrument

Concert #2 le 20 octobre

– étudiants du CREAMA
– Xavier Garcia Mephisto for percussions & smartphone  (Edward Choi, percussion)

– Mengneng Li : L’itinéraire conduit à la lune rouge, (same piece as last Novembre 20) for – Piano Adrien Trybucki : Fragments d’Opale pour flûte ancienne et percussion

– Philippe Hurel : A mesure with the Creama student ensemble 

————————————————

IMG_0980

21 – 29 Octobre

Résidence Conservatoire du Sichuan (Chengdu – Chine)

Rencontres et master-class au département de composition et de la classe de percussion du conservatoire.

Concerts avec les étudiants de la classe – Oeuvres de Bruno Giner – Bertrand Dubedout – J.S Bach – Toshio Kitazume – Philippe Hurel – Pierre Jodlowski…

 » Travailler avec les compositeurs,

Susciter la création de pièces nouvelles,
Ecouter.

Ne pas trop jouer,
Ne pas jouer à tout prix,

Rester attentif aux détails, à la respiration d’autres rythmes,
Rencontrer d’autres musiciens.

Un fil conducteur : Bach,
Comme un secret à partager,
Depuis le début.

Se trouver chez soi, bien sûr, dans des espaces hétéroclites,
Du pied de cymbale à la cage de gong.
Rapprocher un peu la caisse-claire.
Se préparer, accorder les timbales,
Ou en ajustant quatre baguettes de marimba au creux des mains

Savoir qu’il restera encore beaucoup à faire lorsque l’on sortira de scène.
On n’en a jamais fini ».
Jean Bourgault

 

 

Laisser un commentaire