Saison 2012/2013 #2

By jeangeoffroy • • 4 avr 2015

Saison Jean Geoffroy Janvier – Aout 2013

contact@jeangeoffroy.com

Janvier                                                                                                             21/22 CNSMDL
« Les nouvelles lutheries »
Le Cnsmd de Lyon à l’initiative de la classe de percussion, en collaboration avec les classes de composition et de danse, est partenaire du Grame (centre national de création musicale) dans la mise en place d’un atelier de recherche autour du geste, des nouvelles technologies et des nouvelles lutheries.
Cet atelier intégrera, différents workshops se déroulant sur la saison, ainsi que deux « concerts – performance » à la maison de la danse et au Cnsmd de Lyon donnés lors des Journées Grame 2013 avec l’aide de différents partenaires.
Le CNSMD de Lyon accueillera Michelangelo Lupone directeur du C.R.M de Rome. Michelangelo Lupone et Jean Geoffroy feront une présentation du Feed-drum (grosse caisse amplifiée), première étape d’une résidence qui se déroulera jusqu’au 29 mars, date à laquelle seront interprétées Gran-Cassa de M.L et plusieurs miniatures intégrant le Feedrum. Pièces pour petits ensembles instrumentaux écrites par les jeunes compositeurs du dpt de composition du CNSMDL. Ce concert intégrant les « Journées Grame 2013″ organisées par le Grame (centre international de création musicale).
Les nouvelles lutheries qu’elles soient virtuelles ou physiques font parties de notre monde musical et Michelangelo Lupone, en imaginant et en créant le Feed-drum, perpétue cette histoire de la lutherie.
Le Feed-drum est une grosse caisse amplifiée qui permet à l’instrumentiste d’aller au delà des possibilités classiques de l’instrument, grâce à divers système électroniques. Le feed-drum permet ainsi de maintenir des sons, de faire vibrer la peaux comme une membrane de haut parleur, d’imaginer et de développer toutes sortes de modes de jeux, y compris un travail sur les hauteurs grâce aux effets de feed-back.
Le principe de cet atelier, intégrant la classe de composition et les classes instrumentales du CNSMD de Lyon, est d’imaginer des binômes – instrumentistes et compositeurs – afin de créer des miniatures pour cet instrument. Le cadre s’étendant à la musique de chambre et ainsi, explorer les possibilités que peut apporter un tel instrument au sein d’un ensemble orchestral ou de musique de chambre.

25/26                                                                                                        Deux jours de rencontres au CND de Lyon
À la frontière entre geste musical, geste chorégraphique et geste pédagogique
La finalité de cette formation consiste à travailler autour de la corrélation entre mouvement et musique. Il s’agira d’explorer la frontière sensible entre gestes producteurs de sons et gestes chorégraphiques pour permettre à chacun de favoriser un dialogue vivant et productif entre ces deux champs disciplinaires.
En réunissant des danseurs et des musiciens, ce stage permettra également
de réfléchir aux stratégies d’apprentissage des élèves et à l’enseignement des pratiques issues de ces deux expressions artistiques.
Interroger et expérimenter les liens à tisser entre le sonore et le visuel ;
le rythme et le geste ; la musique et l’écriture chorégraphique.
Aborder les éléments fondamentaux et transversaux à la musique et à la danse
à l’école et les mettre en réflexion.
Proposer à chacun des outils pour construire une expérimentation par une pédagogie qui donne du sens à un projet artistique interdisciplinaire.
La formation s’appuiera sur les recherches et les expériences artistiques de Jean
Geoffroy pour permettre à chacun de mener un travail d’investigation et d’interprétation autour de pièces écrites par Thierry De Mey.
Grâce à l’apport d’une personne-ressource, observatrice des situations, il sera possible d’analyser les liens qui s’instaurent entre les stratégies d’apprentissages
et la pratique artistique développée.
intervenants : Jean Geoffroy et Robert Girerd
Soliste international, Jean Geoffroy a su depuis presque 30 ans créer son propre
parcours de musicien chercheur. Invité dans les plus grands festivals à travers le monde, il mène en parallèle son travail de pédagogue au CNSMD de Lyon. En 2004, il crée Light Music de Thierry de Mey pour un chef solo. Depuis, il ne cesse d’approfondir la relation geste-son et plus généralement la question de la place de l’interprète aujourd’hui.
Robert Girerd a été instituteur puis maîtreformateur.
Il a consacré une partie de son action à oeuvrer en faveur de la danse à l’école. Titulaire d’un doctorat en Sciences de l’Éducation, il devient directeur adjoint du CRDP de l’Académie de Lyon où il conduit les projets des DVD Regardez comme ils dansent et Le rythme, puis inspecteur de l’Éducation Nationale. Il intervient
également au CFMI de Lyon et danse dans des compagnies professionnelles.

lieu
Centre national de la danse Lyon / Rhône-Alpes
partenariat CND Lyon / Rhône-Alpes
et CFMI de Lyon
Février
13/14/15                                                                                                                                                                        Reprise Royaume d’en Bas de Pierre Jodlowski au théâtre de la Renaissance à Oulins
‘‘Là où l’on brûle les livres, on finit par brûler les hommes’’ Heinrich
Heine (Almansor, 1821).
Au commencement, il y aura un conte, une histoire… virée nocturne ; échapper à la ville, suivre la route, tracer, vite… pénétrer dans la forêt, y chercher quelque chose, une zone à part… fin de la virée : la
découverte de… le commencement d’autre chose… la chute… telles sont les images qui nous conduisent au Royaume d’en bas. Créée en 2010 par le compositeur Pierre Jodlowski, Le Royaume d’en bas est une oeuvre singulière où vidéo, musique et texte se croisent dans une recherche musicale et scénique originale. Le dispositif du
spectacle ouvre deux espaces, le ‘‘bas’’ occupé par les musiciens et leurs ‘‘gestes archaïques’’, le ‘‘haut’’ par l’image, et illustre bien l’intention du compositeur : notre monde d’aujourd’hui, surinformé et surchauffé à hautes doses de divertissements, est-il bien différent de cet ‘‘en bas’’ ?

20 /
Conservatoire de Châlon : enregistrements des premières pièces de la nouvelle collection  Transversales des éditions Alfonces dirigées par J. Geoffroy

En guise d’introduction….

Depuis de nombreuses années, le Conservatoire de Chalon sur Saône s’intéresse à la création. Que ce soit dans les saisons musicales ou à travers la vie pédagogique de l’établissement, la rencontre et le travail avec des créateurs ont été et restent un fil conducteur et une signature de la politique de cet établissement. Lorsque les deux professeurs de percussions du CRR, Stéphanie Huteau et Jean Magnien ont formulé ce projet artistique et pédagogique original, nous avons très vite adhéré et soutenu cette démarche. Compositeurs, mais aussi percussionnistes et enseignants, ces personnalités étaient tout à fait à même de répondre au mieux à la commande passée. L’aventure a été très riche pour les élèves, les enseignants et le public. En éditant ces œuvres, ces commandes connaissent une « nouvelle vie » et pourront rejoindre le riche patrimoine musical. Souhaitons une longue vie à ces œuvres et qu’elles soient jouées très largement !

Pour le Conservatoire du Grand Chalon,
Stéphane Warnet, responsable Diffusion / Action culturelle

A l’origine de ces commandes…

Ne pouvant être rattachés ni aux cordes ni aux vents, les percussionnistes occupent généralement une place particulière au sein de l’équipe pédagogique d’un conservatoire.
Au fil des années, la classe de percussion de Chalon-sur-Saône a multiplié les projets transversaux dans toutes les directions possibles, sans oublier comédiens et danseurs.
C’est dans cet esprit que des pièces ont été commandées, accessibles à des élèves à partir du niveau fin de deuxième cycle, afin de leur permettre de jouer avec un autre instrumentiste de même niveau. Tout naturellement nous avons choisi de faire appel à de jeunes compositeurs à la fois instrumentistes et pédagogues. Le cahier des charges précisait, pour la partie de percussion : un clavier (marimba ou vibra) et quelques autres instruments disposés autour du clavier choisi.
Souhaitons que cette initiative soit beaucoup copiée afin que les jeunes percussionnistes puissent bientôt disposer d’un répertoire leur permettant d’inviter leurs camarades cordes ou vents pour travailler ensemble et se produire en concert.

22 / 23 Siene (Italy)

Rencontres autour de la bourse Yamaha pour les jeunes solistes

28 / 1er et 2 mars
Festival Batteries IV organisé par Eklekto
Galpon – Genève

Mars 

17 / Eklekto au festival Archipel – pièces de Boris Clouteau – Anthony Patéras – Fidileï

28 / 29 Master class et concert autour du Feed-drum de Michelangelo Lupone et de sa pièce Gran-Cassa Salle Varèse CNSMD de Lyon.

30 /
Master-class et clinic concert au conservatoire de St Nazaire dans le cadre de la semaine des percussions. Percussion et électronique.
à partir de 15h salle du conservatoire de St Nazaire.

Avril

Résidence au CCN de Rilleux la Pape dans le cadre du Laboratoire Scène recherchE en collaboration avec le Grame (Christophe Lebreton)
Sounds of (E)motion 2 ateliers préparatoires à la résidence qui aura lieux du 8 au 15 avril 2012 au CCN de Rillieux dans le cadre du Laboratoire Scène recherchE
Travail autour de la notion de « corps augmenté », à partir de moments improvisés par les étudiants, moments transformés et spatialisés par les danseurs grâce aux capteurs. Ceux-ci joueront et déformerons les sons à partir de la proposition des musiciens. Première prise de contact avec « l’instrument » capteur, travail d’appropriation mais aussi travail de recherche. Base de toute aventure musicale.
Un deuxième atelier sera axé sur l’écriture, à partir de fragments de pièces proposés par de jeunes compositeurs de Sonus (dpt de composition du CNSMDL)
Amplifier le mouvement, « l’augmenter » est quelque chose qui a toujours préoccupé les chorégraphes, les compositeurs, les danseurs et les musiciens. Prolonger une idée, un sentiment, une forme, lui permettre d’exister plus longtemps et par là même d’explorer de nouvelles possibilités d’expressions est aujourd’hui une chose possible grâce à l’utilisation de capteurs. Ce travail d’exploration, sera au centre de l’atelier / performance, organisé pour les journées Grame avec les classes de danse, composition et percussion du CNSMD de Lyon. Des regards croisés entre compositeurs et danseurs, danseurs et percussionnistes, formes ouvertes ou formes dirigées. Il s’agira de mettre « l’outil capteur » au service d’une pensée musicale et – ou chorégraphique. Encadré par Christophe Lebreton, concepteur et développeur de cette nouvelle génération de capteurs, il s’agira de proposer au cours d’une résidence des formes courtes mettant en évidence cette interaction permettant au mouvement et aux sons suspendus d’être « travaillés » par l’interprète en temps réel.

17 /
Reprise de Endless Eleven de Bertrand Dubedout au Théâtre Garonne à Toulouse 20h
… du rêve :
ENDLESS ELEVEN Jean Geoffroy choisira onze instruments à percussion dont nous établirons onze combinaisons pour onze propositions musicales développées de onze façons différentes agencées à onze propositions scénographiques et onze propositions vidéographiques reliées par onze propositions d’interactivité et onze textes de Kant cependant qu’onze chats de Schrödinger seront retrouvés morts ou vifs et sachant que l’œuvre ne sera considérée comme achevée qu’après épuisement de toutes les combinaisons entre toutes ces variables et leurs propres combinaisons c’est à dire jamais ENDLESS ELEVEN
… à la réalité :
Un percussionniste est placé dans un espace multimédia conçu comme un instrument, réactif aux actions de l’interprète mais rendu instable par des interférences. Le musicien joue onze séquences, chacune pour un dispositif particulier. Des péripéties, des lectures, des télescopages viennent perturber les gestes musicaux. Le sens rebondit dans un univers vidéographique, le son rebondit dans un environnement spatialisé. Formant une matière sonore sous-jacente, des textes d’Emmanuel Kant tentent de se frayer un passage au travers d’un véritable parcours d’obstacles.

Mai
2/
Dans le cadre du festival Tapages de Lyon
Danses de J.S Bach duo Traces avec Henri-Charles Caget (percussions) J.G (marimba)
Les danses chez J.S Bach,
Essayer de recréer à travers une lecture et une instrumentation originale les différents mouvements des danses de l’époque baroque.
Imaginer chaque suite, comme un opéra baroque nous permettant de retrouver des caractères, des personnages, des situations, comme une suite de tableaux, tel est le projet imaginé par Jean Geoffroy et Henri-Charles Caget.
Jean Geoffroy au marimba, Henri-Charles Caget aux percussions nous proposent tour à tour, un parcours à travers les suites de danse mais aussi les partitas et les sonates pour instrument seul de J.S Bach.

A travers leurs expériences et leur travail autour de la musique baroque et médiévale, Jean Geoffroy et Henri-Charles Caget ont depuis des années construit leur propre parcours original qui se concrétise dans cette rencontre, à voir et à écouter.

4 au 12 Mai
Tournée Taïwan concert, rencontres, masters-class, conférences
Autour du répertoire contemporain, son écriture sa transmission. Oeuvres de Philippe Hurel, Jiyoun Choï, Ivo Malec, Bruno Giner, Bertrand Dubedout, Yoshihisa Taïra ……
Taïpei National University

13 au 15 Mai                                                                                               Light Music à Lubjana dans le cadre d’une co-production avec Charleroi danses et du festival des arts contemporains de Lubjana. Au programme Light Music +…

25 au 27 Mai St Petersburg International New Music Festival – Workshop / Master-class et concert Grame – Multimédia avec Christophe Lebreton (programmation et conception)

re Musik.org
Saint‐Petersburg Contemporary
Music Center
Sunday, May 26th 2013 7 p.m.
ERARTA, MUSEUM AND GALLERIES
OF CONTEMPORARY ART
CONCERTS GRAME & MULTIMEDIA
c e n t r e n a t i o n a l d e c r é a t i o n mu s i c a l e
( F r a n c e )
JEAN GEOFFROY, DRUMS
CHRISTOPHE LEBRETON, ELECTRONICS
Program
JAMES GIROUDON & JEAN-FRANCOIS ESTAGER
Le Repos (2002), for electronics
PIERRE JODLOWSKI
Time and Money (2004), for drums, elctronics and videos
PIERRE-ALAIN JAFFRENNOU
Musica mobile 1 : septième ciel, for video and electronics
JAMES GIROUDON & JEAN-FRANCOIS ESTAGER
Jusqu’à la mer (2007, rev 2011), for electronics
THIERRY DE MEY
Light music (2004), for drums, video and intercative system

Juin
11 / 17 / 26                                                                                               création et reprise par l’ensemble du Labo Scène recherchE d’une pièce de David Coubes (direction JeanGeoffroy) salle Varèse CNSMD de Lyon

28 /
Festival Chercheurs d’étoiles Récital J.S Bach

Juillet Août
du 29 au 4 août tournée au Japon dans le cadre de L’académie internationale de marimba Keiko Abé.

Laisser un commentaire